Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Pierre-Julien Eymard, Apôtre de l'Eucharistie - Un saint pour notre temps

Conseils de vie spirituelle stPJEymard.jpg

Le 23 octobre 2014, au sortir de l’exposition du Pérugin au Musée Jacquemart-André, remontant le boulevard Hausmann pour rejoindre le métro place de l’Étoile, je vis sur le trottoir opposé cette inscription : ÉGLISE DU SAINT SACREMENT. Traversant l’avenue de Friedland, je découvris cette chapelle tenue par les Pères du Saint Sacrement, de l’Ordre religieux (Société du Saint Sacrement) fondé par saint Pierre-Julien Eymard entre 1853 et sa mort, en 1868. Le corps du saint repose dans la châsse qui fut celle de son « saint ami » le Curé d’Ars. Dans cette chapelle Corpus Christi, dans celle consacrée au fondateur située à droite de l’autel et de la croix glorieuse, nous lisons ces mots gravés sur une grande page de pierre :

            Rien pour moi, ni personne

                   rien, par moi.

                   Modèle : Incarnation du Verbe.


                    C’est comme si le Sauveur me disait :

                   par la communion,

                   tu vivras pour moi,

                   car je serai vivant en toi.

P-J. Eymard Portrait 1.jpg                Tellement que ce sera moi qui vivrai

                          et désirerai tout en toi.

                      Tu seras tout revêtu de moi.

                    Tu seras le corps de mon cœur.

                          Ce n’est plus moi qui vis,

               mais le Christ qui vit en moi. (Ga.2,20)

            Saint Pierre-Julien Eymard (1811-1868)
             21 mars 1865 (Grande retraite de Rome)

 

 

CouvLl'ApôtreDeL'Eucharistie.jpgJ’emportai quelques documents proposés et une carte postale portrait photographique du Père Eymard qui parla à mon cœur dès ce jour. Le vendredi suivant, j’assistais aux vêpres et à la messe anticipée de la Toussaint. Après la messe, le supérieur de la Communauté des Pères du Saint-Sacrement (la communauté parisienne résidant avenue de Friedland depuis 1876) devant ma curiosité quant aux écrits de leur saint fondateur, me confia que Pierre-Julien Eymard laissa l’équivalent de dix-sept volumes publiés* rassemblant cor-respondances, notes personnelles et de retraites, prédications, règles et constitutions… Je sortis de la chapelle édifiée, emportant un feuillet de citations du père Eymard élaboré par les Pères sss (Société du Saint Sacrement) pour guider les fidèles dans leur prière d’adoration eucharistique. Je lus ce feuillet dans le métro, et restais bouche bée et touchée en plein cœur à ces mots :

« Me voici donc dévoué, consacré à l’accomplissement d’une belle et aimable pensée, celle de créer à Jésus-Christ dans la sainte Eucharistie, une garde d’honneur de fidèles adorateurs afin que le Roi du Ciel ait, comme ceux de la terre, une cour de cœurs dévoués… L’adoration perpétuelle doit se faire par les religieux du Très Saint-Sacrement, de concert avec les associés qui sont dans le monde et qui viendront donner quelques heures de jour ou de nuit à l’exercice de l’adoration. »

LogoChapStSacrement CorpusChristi.jpgUn an plus tard, j'ai été désignée par le supérieur de la communauté des Pères du Saint Sacrement qui animent la chapelle Corpus Christi, 23 avenue de Friedland, Paris 8, responsable de la Fraternité Eucharistique, la branche laïque des religieux sss.

Sur cette page enrichie je vous propose de rencontrer l'œuvre de saint Pierre-Julien Eymard et ceux qui, aujourd'hui, au sein de l'ordre qu'il a fondé, travaillent à la diffusion de sa spiritualité qui a beaucoup à apprendre à notre pays pour ré-évangéliser les cœurs…

Sandrine Treuillard

 

* Pierre-Julien Eymard, Œuvres complètes, Ponteranica, Centro Eucaristico / Bruyères-le-Châtel, Nouvelle Cité, 2008, 17 volumes. Édition typique avec édition électronique en ligne.

Pierre-Julien Eymard, Conseils de vie spirituels - Extraits de sa correspondance, Nouvelle Cité, 2015.

L'Apôtre de l'Eucharistiebiographie de saint Pierre-Julien Eymard, Nouvelle Cité, 2012. 

Dépliant sss présentant la chapelle Corpus Christi, la Communauté des Pères & la Fraternité Eucharistique, à télécharger.


Œuvres complètes de saint Pierre-Julien Eymard en ligne 


Une vie façonnée par l’Eucharistie : St Pierre-Julien Eymard & la Fraternité Eucharistique

JD Ingres La Vierge à l'hostie 2.jpg26 mars… Adoration de la très Sainte Vierge du Verbe Incarné. Voilà mon modèle, ma mère Marie ! première adoratrice du Verbe Incarné…
1° Adoration d’humilité… devant le poids de tant de bonté et d’amour pour elle, pour tous les hommes.
2° Le second acte… dut être naturellement un acte de joyeuse reconnaissance de son infinie et ineffable bonté pour les hommes…
Le troisième acte… dut être un acte de dévouement, ecce ancilla Domini [i], l’offrande, le don d’elle-même de toute sa vie… heureuse de correspondre ainsi à son amour pour les hommes en son incarnation.
Le quatrième acte… dut être un acte de compassion pour les pauvres pécheurs pour qui le Verbe de Dieu venait s’incarner par amour… J’ai fait à Notre-Seigneur une grande demande…(lire la suite)

 

Une forme de résistance certaine : le Congrès Eucharistique International, depuis 1881

Émilie-Marie Tamisier.jpg

On doit le lancement de ces congrès eucharistiques au profil spirituel et singulier de mademoiselle Émilie Tamisier (1843-1910). Emilie avait une vie intérieure inquiète, tourmentée, et avait pour maîtres deux grands saints. Après Pierre-Julien Eymard (le fondateur des Religieux du Saint-Sacrement, 1811-1868) chez qui elle absorba cette exigence de recourir à l’Eucharistie pour favoriser la reconstruction de la société, Antoine Chevrier (1826-1879) l’entraînera dans la patiente recherche de sa vocation. Et en 1873, alors qu’elle assistait à la messe de consécration de la France au Sacré Cœur à Paray-le-Monial, elle découvre sa mission : « se consacrer au salut de la société par le biais de l’eucharistie ». (lire la suite)

 

"L'amour nous rend apôtres de Jésus" st P-J. Eymard

P-J. Eymard Portrait 1.jpgSi la foi nous fait disciples de Jésus,
l’amour nous rend apôtres.

Saint Pierre-Julien Eymard

Citation du 3 mai (Sts Philippe et Jacques)
tirée de sa correspondance (CO 1273),
extraite de Une pensée par jour,
éditions Médiaspaul, 2010.

 

               Le disciple écoute son maître, il est docile à sa parole qu’il laisse pénétrer et œuvrer en lui. Il écoute et se délecte de l’enseignement de son doux maître. Son cœur s’ouvre à la Parole bienfaisante du Fils de Dieu, la Parole du Dieu fait homme descend en lui et transfigure son être. Car cette parole est remplie de l’Esprit de Jésus. C’est une source venue du Père qui s’échappe du Cœur de Jésus et rejaillit dans celui du disciple.

                 L’Esprit de Jésus est amour du Père pour toute créature. (...lire la suite)

 

L’Eucharistie feu perpétuel et consumant de l’amour divin : la miséricorde chez st P-J. Eymard

LA MISÉRICORDE

stPJEymard couv Conseils.png

UNE LECTURE DU PARCOURS
DE SAINT PIERRE-JULIEN EYMARD

 

        En cette année de la miséricorde, il est intéressant  de considérer Saint Pierre-Julien Eymard, en tant que témoin de la miséricorde. En fait, il y a dans la vie de cet homme une importante évolution dans sa façon d’expérimenter la miséricorde de Dieu, puisqu’il s’agit évidemment de la miséricorde de Dieu envers nous les humains. Je dirai de suite que P-J. Eymard en est un témoin admirable tout le long de son chemin de vie.


Sa vie

        Tout d’abord un regard très rapide sur sa vie :

Pierre-Julien Eymard naît le 4 février 1811, à la Mure d’Isère, petite ville située à une quarantaine de kilomètres au sud de Grenoble, sur la route qui mène à Gap. Il est baptisé dès le lendemain de sa naissance. Fait sa première communion à 12 ans. — À 18 ans, il entre au noviciat des Oblats de Marie Immaculée à Marseille, mais exténué et malade il doit revenir chez son père. — À 20 ans, il entre au grand séminaire de Grenoble. Ordonné prêtre pour le diocèse de Grenoble, après avoir été vicaire puis curé, il entre dans la Congrégation des Maristes. Il y demeure 17 ans. — Puis fonde la Congrégation des prêtres du Saint Sacrement, en 1856, et quelques années plus tard les Servantes du Saint Sacrement. —  Il meurt le 1er août  1868, à 57 ans, épuisé de travail.

(...Lire la suite)

 

Promesse d'engagement dans la Fraternité Eucharistique à la suite de St Pierre-Julien Eymard

LogoChapStSacrement CorpusChristi.jpgLe 3 juin 2016,
en la fête du Sacré Cœur,

chapelle Corpus Christi,
23 avenue de Friedland, Paris 8.
Durant la messe de 18h30.


La nuit suivante sera d'adoration eucharistique.

 

Invitation Promesse sss.jpg

Invitation Promesse sss2.jpg

 

logo sss.jpgLettre de St P-J. Eymard au Tiers Ordre de Marie Immaculée de Lyon, depuis La Seyne-sur-Mer :

Maintenant, il faut vite se mettre à l'œuvre, sauver les âmes par la divine Eucharistie, et réveiller la France et l'Europe engourdie dans son sommeil d'indifférence, parce qu'elle ne connaît pas le don de Dieu, Jésus l'Emmanuel eucharistique. C'est la torche de l'amour qu'il faut porter dans les âmes tièdes et qui se croient pieuses et ne le sont pas, parce qu'elles n'ont pas établi leur centre et leur vie dans Jésus au saint Tabernacle ; et toute dévotion qui n'a pas une tente sur le Calvaire et une autour du Tabernacle n'est pas une piété solide et ne fera jamais rien de grand. Je trouve que l'on s'éloigne trop de la sainte Eucharistie, qu'on ne prêche pas assez souvent sur ce mystère d'amour par excellence ; alors les âmes souffrent, elles deviennent toutes sensuelles et matérielles dans leur piété, s'attachant aux créatures d'une manière déréglée, parce qu'elles ne savent pas trouver leur consolation et leur force en Notre Seigneur. (CO 325,1), 1852

 

« Le cœur de Jésus est une fournaise où votre cœur doit aller s’enflammer… » st P-J. Eymard

P-J. Eymard Portrait 1.jpg« Le cœur de Jésus est une fournaise où votre cœur doit aller s’enflammer, et cette flamme doit s’étendre, elle doit s’alimenter par les œuvres de zèle, elle doit se propager. »

Saint Pierre-Julien Eymard (PA 2,1)
Citation du 27 juin
in Une pensée par jour avec Saint Pierre-Julien Eymard, Médiaspaul, 2010. 

Cette citation est extraite d’un enseignement intitulé L’adoration aux Sœurs de l'Adoration perpétuelle du Sacré-Cœur de Jésus, à Lyon, le 31 janvier 1861.

Voici l’ensemble de cet enseignement du Père Eymard — fondateur des Pères du Saint Sacrement, des Servantes du Saint Sacrement et de la branche laïque Agrégation du Saint Sacrement, aujourd'hui la Fraternité Eucharistique — d’après les notes prises par une des religieuses.

 

Instruction sur l'adoration

         Ô mes bonnes sœurs, estimez-vous bien heureuses d'être les Adoratrices du Cœur de Jésus. Je ne vous ai point oubliées, et je suis heureux de vous revoir, car, si nous sommes frères par le but comme chrétiens, nous le sommes plus encore par vocation. La garde royale est toujours heureuse de rencontrer un bataillon de la garde royale.

         C'est ainsi que vous devez vous considérer, en effet, mes sœurs, vous les épouses et les Adoratrices de Notre Seigneur Jésus-Christ ; vous êtes vraiment la garde royale du grand Roi. Vous devez donc tout rapporter à l'adoration comme à votre première fin; votre place est au pied des autels : là où le Seigneur habite, là sont aussi les anges, et les anges obéissent à sa voix, ils exécutent ses volontés ; aussi, devez-vous accomplir avec zèle la seconde fin de votre Institut qui est l'éducation de la jeunesse.

         Vous le savez, Jésus a dit : « Je suis venu apporter le feu sur la terre, et que désiré-je, sinon qu'il s'allume ? » [Lc 12,49]

         L'Eucharistie, voilà le feu ; mais il faut une flamme à un foyer, et cette flamme c'est le zèle pour le salut des âmes. Je crois sincèrement que tout Ordre ayant pour but l'adoration du saint Sacrement, ne sera jamais purement contemplatif, car alors il ne serait pas dans la plénitude de sa grâce. Si quelqu'un se présentait à moi pour entrer dans notre congrégation, et qu'il me dît : « Mon Père, je veux demeurer caché dans un coin », je lui répondrais : « Non, certes, si Dieu vous y met, je le veux bien, mais je ne vous y placerai pas de moi-même, parce que ce serait vous placer hors de votre vocation. » 

(…lire la suite)

 

St P-J. Eymard & le cœur de Jésus : Cette flamme doit s’étendre, elle doit s’alimenter par les œuvres de zèle…

         À la lecture de la Grande Retraite de Rome du Père Eymard (25 janvier-30 mars 1865), qui est postérieure à cet enseignement-ci, nous voyons le saint être le premier à critiquer son zèle des œuvres extérieures. Car il s'est vu lui-même privé de l’intimité avec Notre Seigneur pris qu'il était dans le tourbillon de sa tache de fondateur tourné vers l’action et vers les autres, voyant ses temps de prière personnelle tout grignotés.

         Le bois pour entretenir la flamme est le don de soi-même. Ces ”œuvres de zèle” sont aussi le véhicule de l’amour reçu du cœur de Jésus. Quand on brûle de l’amour de Dieu, le mouvement du don de soi est impulsé et l’on en rayonne malgré soi, poussé vers l’extérieur à œuvrer pour le bien, à témoigner de cet amour. Le don de soi dans les œuvres de zèle est le bois dont le cœur de Jésus a besoin pour continuer à brûler à l’extérieur de lui-même, au sein de nos relations humaines et interpersonnelles. Ce bois, c’est nous. Dans le don de nous-mêmes nous acquiesçons à devenir ces bûches qui se consument dans la fournaise du cœur de Dieu.

St FX en extase église st Ignace.jpg         C’est un geste eucharistique… (…lire la suite)

 

 

 

 

 

 

Apôtre éminent de l'Eucharistie : St Pierre-Julien Eymard

StPJEymardStRomansVitrail.jpgFasciné par le mystère de l’Eucharistie, le Père Pierre-Julien Eymard fonde la Congrégation du Saint-Sacrement au milieu du XIXe siècle en Isère. Uni au Christ, il souhaite relier l’activité missionnaire et la contemplation, adorer et faire adorer. Après sa mort, il est béatifié par le pape Pie XI le 12 juillet 1925, avant d’être canonisé le 9 décembre 1962 par saint Jean XXIII.

(…lire la suite)

Écrit par La Vaillante Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.