Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le Soleil de l'Eucharistie - Le documentaire sur saint Pierre-Julien Eymard

UNE COPRODUCTION CAT PRODUCTION / KTO 2018
Réalisé par Armand Isnard / Durée : 52 minutes



PJEymard Portrait PrêtreVitrail.jpgLe curé d'Ars appelait le père Pierre-Julien Eymard "mon saint". C'est tout dire. Lorsque, le 9 décembre 1995, le pape Jean-Paul II l'inscrivit au calendrier de l'Église universelle, il parla de "l'apôtre éminent de l'Eucharistie". Ce n'est pas rien. Passionné de l'Eucharistie, celui qui "allumait le feu dans les âmes" a tracé en effet par sa vie et ses oeuvres, les lignes d'une spiritualité eucharistique ouverte à tous. Jusqu'à fonder, respectivement en 1856 et 1859, deux instituts voués à l'Eucharistie : les Religieux du Saint-Sacrement et les Servantes du Saint-Sacrement, qui ont essaimé, et continuent de nos jours à s'implanter, dans le monde entier. La somme des écrits du père Eymard est immense : 20.000 pages manuscrites de retraites, prédications, constitutions et notes, ainsi qu'environ 2.200 lettres de correspondance. Une exceptionnelle documentation dont les biographes se sont inspirés, de telle sorte qu'il semble qu'on sache tout sur ce saint hors du commun. Il n'en est rien. Ce film, tourné là où le promoteur — par lui-même et par ses religieux — de toutes les grandes oeuvres eucharistiques de notre temps, a laissé son empreinte s'imposait. Marcher sur les pas de saint Pierre-Julien Eymard, c'est faire un pèlerinage au coeur du Dauphiné et du massif des Alpes : bien sûr à La Mure, où il naquit le 4 février 1811 et où il mourut, épuisé, le 1er aôut 1868, à 57 ans, mais aussi à Grenoble, Chatte, Saint Romans et Monteynard. À Fourvière, le Laus, la Salette, Notre-Dame de l'Osier, Rome et Paris également. On sort de ce film étourdi et serein. Convaincu que, comme l'écrit le chanoine Schorderret, "Jésus-Christ dans l'Eucharistie est le ciel sur la terre. En Lui, près de Lui, se trouve la réponse à toutes les aspirations de notre foi et de notre amour." 

 

Le P. Eymard utilise fréquemment la comparaison du soleil

chapelle des Dominicaines - Carcassonne - 11 .jpgIl convient donc de donner ici sa source : sainte Catherine de Sienne. Parlant du corps et du sang du Christ, Dieu le Père disait à cette mystique :

“Ce corps [de mon Fils] est un soleil puisqu'il ne fait qu'un avec moi, vrai soleil. Il est tellement uni que l'un ne peut être séparé ni coupé de l'autre, comme dans le soleil on ne peut séparer ni la chaleur de sa lumière ni la lumière de sa couleur, tant est grande la perfection de cette union. […] Je suis ce soleil, Dieu éternel, d'où ont procédé le Fils et le Saint-Esprit.”

Voir le texte complet dans Le livre des Dialogues,
Sainte Catherine de Sienne, Seuil, 1953, chap. 110, p. 351.


Grâce d'attrait au saint Sacrement de Catherine de Sienne - par le Père Eymard

Prenons un autre attrait, il n'y a pas dans les âmes un attrait véritable si cet attrait n'est pas intérieur. Sainte Catherine de Sienne avait une dévotion au saint Sacrement comme il est rare de la trouver même dans les saints, au milieu de ses tribulations et dans ses oraisons. Quand on lit sa Vie et ses Dialogues, on voit que toutes ses lumières venaient de là ; c'est à elle qu'a été donnée la comparaison du soleil, c'était sa grâce, sa vertu. C'est avec cette grâce qu'elle a converti toute l'Italie et une partie de l'Europe, qu'elle a ramené le pape, d'Avignon à Rome, remettant ainsi à l'Italie sa gloire : le pape se servait d'elle comme d'un ambassadeur auprès des rois. Où prenait-elle les grâces ? Dans le saint Sacrement, c'était sa grâce d'attrait, et elle lui a donné la force et les triomphes.

Mais moi, quel est mon attrait ? Jamais un attrait n'est contraire à la vocation, Dieu ne se contredit pas.

Saint Pierre-Julien Eymard PS 185,3 (L'attrait intérieur de recueillement, de vocation,
de perfection, de direction
– Prédication aux Servantes du Saint-Sacrement, octobre 1959)

Voir les catéchèses en ligne sur l'Eucharistie : #JubiléPJEymard2018

------------------------------------------------------------------

Photo : Vitrail Chapelle des Dominicaines, Carcassonne (11)

Écrit par La Vaillante Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.