Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Contemplation en Temps pascal - Île Saint-Pardoux


Pèlerinage en solitaire à l'Île Saint-Pardoux -
Sanctuaire naturel en Pays Fort (Berry)

Pendant les circonstances extraordinaires du confinement dû à la pandémie du Covid-19, Sandrine Treuillard expérimente seule ce pèlerinage quotidien depuis le 19 mars 2020, rejoignant, en quelque sorte, la vocation d'ermite de saint Pardoux.

Vitrail st Pardoux Corrèze.JPGSaint Pardoux, né vers 658, était paysan dans le Limousin.

Homme pieux, sage, charitable envers les pauvres, il se fit ermite.

Le comte de Limoges ayant  fondé un monastère à Guéret le désigna abbé (sous la Règle de saint Benoît, il devint donc moine bénédictin).

Lors des invasions sarrasines, il aurait fait fuir ceux-ci de son oratoire alors que Charles Martel s’était lancé à leur poursuite.

Au VIIème siècle, Sury-ès-Bois était couvert de forêt. La légende locale veut que saint Pardoux y soit venu.

Une chapelle avait été bâtie à son nom ”dans les fonds”, sûrement dans ce petit bois aujourd’hui au milieu des terres cultivées. Dans le terrain de ce bois isolé au milieu des champs sourdent et ruissellent l’eau des sources.

C’est pourquoi j’appelle ce lieu « L’Île Saint-Pardoux ».

C'est là que j'ai filmé ces vidéos. D'abord à l'occasion de la Neuvaine #Covid-19, jusqu'à l'Annonciation. Voici le texte qui clôt cette période : Des vidéos-prières #Covid-19 en offrande du soir à l'Île Saint-Pardoux - Relecture de ce qui est advenue en ce lieu

Puis, le confinement ayant été prolongé au-delà du Carême durant le Temps pascal, entrant donc dans une nouvelle ère du confinement, j'ai réalisé cette sous-page sur laquelle vous êtes Contemplation en Temps pascal, avec le premier texte "Je suis la porte" à Saint-Pardoux - Mercredi de Pâques - Confinement 2020 - #Covid19.

Sandrine Treuillard
Sury-ès-Bois
Les Bleineries
20 avril 2020

 

Tunnel Je suis la porte Île Saint-Pardoux.jpgJe sais que le Christ est en moi. Sa porte est en moi. Là, je puisse la patience dans l’épreuve. Là, je suis dans la confiance : « Il entrera et il sortira, et il trouvera des pâturages » (trad. L. Segond). C’est la prière au Christ qui est en moi, cette ‘garde du cœur’ qui me sauvera en ces temps de contrainte à rester immobile, ici. La Porte du Christ est en moi. Quand je vais dans les champs pour ma promenade-chapelet, en pèlerinage jusqu’à Saint-Pardoux, j’incarne ce qui se passe en moi et qui est décrit aux versets 9 et 10 :

« Si quelqu’un entre par moi, il sera sauvé ; il entrera et il sortira et il trouvera des pâturages. » (…) « Moi, je suis venu afin que les brebis aient la vie, et qu’elles l’aient en abondance. » (Lire l'article intégral...)

 

Je vous emmène jusqu'à Saint-Pardoux par le 'tunnel de lumière'... Jeudi de Pâques, 16 avril 2020
 
 
 
 

Lecture de l'homélie d'Armand Veilleux à Saint-Pardoux

Homélie pour le Samedi de l'Octave de Pâques 2020

18 avril 2020 – Samedi dans l’Octave de Pâques
Ac 4, 13-21 ; Mc 16, 9-15

IMG-20200418-01560.jpgCe passage de l’Évangile de Marc nous donne une description rapide et globale de la première évangélisation chrétienne, dans les jours qui suivent la résurrection de Jésus. Marc trace une distinction très nette entre ceux qui croient et ceux qui ne croient pas, entre ceux qui font une expérience personnelle de Jésus, et ceux pour qui ce qui leur est raconté par d’autres demeure quelque chose d’extérieur.

Marie-Madeleine est la première à faire une expérience personnelle de la rencontre de Jésus ressuscité le matin de Pâques. Elle va tout de suite le raconter à tous les disciples de Jésus qui se trouvaient à Jérusalem, mais ils refusent de la croire. Puis Jésus se manifeste aux deux voyageurs allant à Emmaüs, qui s’en vont aussi le raconter aux Apôtres à Jérusalem, qui ne croient pas non plus. Enfin Jésus apparaîtra aux Onze, à la fin du récit, il leur reproche d’avoir eu un cœur dur qui n’a pas su croire. Puis il leur commande d’aller porter la bonne nouvelle qu’il est vivant à toute la création. (Lire l'article intégral...)

Le miroir du Merci Jésus

 

Les portes tournantes de la solitude - Homélie de Armand Veilleux à Saint-Pardoux

Les portes tournantes de la prière et de la solitude -
Lecture de l'homélie d'Armand Veilleux à Saint-Pardoux


Homélie pour le mercredi de la 2ème semaine de Pâques

IMG-20200422-01718[1].jpg

22 avril 2020 – Mercredi de la 2ème semaine de Pâques
Ac 5, 17-26 ; Jn 3, 16-21

Il y a quelque chose qui m'a toujours intrigué dans le texte des Actes que nous venons de lire. Pourquoi l'ange s'est-il donné la peine de fermer les portes de la prison après avoir laissé sortir les apôtres ?... En effet, au début du texte, Luc dit que l'ange du Seigneur a ouvert les portes de la prison et a fait sortir les apôtres ; mais quand le gardien du temple arrive le matin, il trouve les portes bien fermées ! Il doit y avoir une signification symbolique dans cette histoire de portes ouvertes et puis verrouillées. (Lire la suite...)

Les nombreuses demeures dans la maison de Dieu - Homélie Armand Veilleux - 8 mai 2020 - Martyrs d'Algérie

Les nombreuses demeures dans la maison de Dieu
- Homélie du père Armand Veilleux
- 8 mai 2020 - Martyrs d'Algérie


Homélie pour vendredi de la 4ème semaine de Pâques, 2020

IMG-20200509-01868.jpg

8 mai 2020, vendredi de la 4ème semaine de Pâques
Actes 13:26-33 ; Jean 14:1-6

Thomas est un personnage vraiment intéressant. Il n'hésite jamais à intervenir même avec des questions qui n'ont rien de diplomatique. Lorsque Jésus dit aux Apôtres qu'il va leur préparer une place près de son Père et qu'il reviendra les prendre avec lui, Thomas objecte : « Seigneur, nous ne savons pas où tu vas. Comment saurions-nous le chemin ? » Et comme à chacune de ses interventions, Jésus le prend au sérieux et non seulement lui donne une réponse, mais lui fait une révélation importante : « Je suis la Voie, la Vérité et la Vie. Nul ne vient au Père sinon par moi. »
(...Lire la suite...)

 

Comme les frères d'une même famille (La ronde d'amour) - S. Pachôme - Homélie du p. Armand Veilleux, ocso

De saint Pachôme à saint Benoît - La ronde d'amour[i]
- Île Saint-Pardoux - 15 mai 2020

- Á Armand Veilleux, ocso

Homélie pour le 15 mai 2020 – 5è vendredi du Temps pascal

IMG-20200515-02162.jpg

15 mai 2020 – Mémoire de saint Pachôme
Actes 15, 22-31 ; Jean 15, 12-17

Nous fêtons aujourd’hui la mémoire de saint Pachôme, un saint qui m’est particulièrement cher, et qui est connu comme le père du cénobitisme chrétien, c’est-à-dire de la vie monastique vécue en communauté. Si nous avions voulu choisir des lectures propres pour cette mémoire de saint Pachôme, il aurait été difficile d’en trouver de plus adaptées que celles que nous offre aujourd’hui le lectionnaire férial pour le vendredi de la 5ème semaine de Pâques. (...Lire la suite...)

 

L'Esprit Saint et l'Épouse fidèle - Ronde d'amour
- Île Saint-Pardoux - 15 mai 2020

Écrit par La Vaillante Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.